Une très longue histoire ...

Version européenne de la Ford Mustang, la Ford Capri est resté le symbole de la voiture de course aussi difficile à régler qu'à piloter et, pendant près de 20 ans, elles firent le spectacle au grand bonheur des spectateurs du monde entier.
Difficile à piloter La Ford Capri était très spectaculaire à la grande joie des centaines de milliers de spectateurs qui ont pu vibrer au rythme des figures de toutes sortes que les pilotes réalisaient bien involontairement.

Le circuit parisien de Monthléry, avec son anneau de vitesse datant des années 20, fut le théatre de nombreuses exploits des Ford Capri.



Présentées au public en 1969, au fur et à mesure des années la gamme s'est étofféee et finalement la dernière Ford Capri a été commercialisée en 1986 ...

Un palmarès de star !

Née en 1968, la Ford Capri est très vite devenue une voiture de course très prisée tant en rallye qu'en circuit ou elle sera consacrée deux fois Championne d'Europe des voitures de tourisme.
Construite à 1 886 647 d'exemplaires à travers le monde jusqu'en 1986, la Capri fut et reste une de ces voitures dont on garde un souvenir ému grâce entre autres à son tempérament et à sa 'sacrée gueule'.

La Ford Capri 3 litres que j'ai eu la joie de piloter pendant deux saisons avait eu son heure de gloire, quelques années auparavant, sous les couleurs Brut 33 Fabergé.
Lors des épreuves du Championnat de France des voitures de production (NOSCAR) de 1976 à 1980 elle y avait remporté quelques très belles victoires face aux BMW, Alfa Roméo, chevrolet, ...

La Capri une voiture de course ?

Développant quelques 240 chevaux, pesant 1030 kilos, cette propulsion avait un poids très important sur l'avant la rendant ainsi à la fois difficile à piloter à la limite tout en étant très attachante du fait de la forte virilité de son comportement.
L'absence de direction assistée et un réglage du train avant très ouvert avait fortement tendance à fatiguer très rapidement le pilote rendant de ce fait le pilotage encore plus difficile ...

Capri, que de souvenirs ... Bien sur passer de la Mini Metro et ses 75CV aux 220Cv de la Capri n'a pas été chose simple mais quand on a la chance de se trouver au milieu des Jean-Pierre Beltoise, Johnny Servoz Gavin, Jean Ragnotti et autres Jean-Pierre Jarrier, on finit par apprendre vite ...
Mais la personnalité de la Ford Capri était telle que des anciens pilotes de Capri, dont Patrick Tambay alors pilote Ferrari en formule 1, nostalgiques de son pilotage musclé venait encore, plusieurs années après, en parler avec passion ...

Pour en savoir plus

Vous souhaitez en savoir plus sur la Ford Capri, alors cliquez ici.
Mais avant cela j'ai couru le trophée BLMC en Mini Métro, en cliquant ici vous pourrez en savoir plus.

Et plus encore autour du sport auto ...

                   

A votre service

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez échanger sur ce sujet, ou tout autre.